Cathy Selena Facebook 23 mai 2016
Je re-re-re-re partage, et je vous explique pourquoi... Nous n'avons pas de département littérature dans le groupe Trédaniel qui comporte une dizaine de marques éditoriales, dont Le Courrier du livre... Et pourtant, j'ai souhaité publier ce roman avec toutes les difficultés que cela comportait car nous ne sommes pas "légitimes" en littérature et broyés par les grandes maisons... Ce roman, je l'ai aimé et porté depuis le début avec toute l'énergie dont je suis capable car il m'a profondément touchée et émue... Je considère que la littérature a du pouvoir dès lors qu'elle touche la condition humaine et qu'au-delà de l'histoire, on accède à une dimension universelle de par le message qui est véhiculé... La liberté est une notion philosophique, et de ce point de vue, ce roman alimente nos réflexions sur ce concept, sur notre libre-arbitre à choisir notre vie... et notre mort... Alors oui, Annick Cherville n'est pas une auteure connue, oui, le roman fait environ 800 pages et je n'ai pas voulu "couper dedans à la hache" car je trouve que certaines longueurs ont leur raison d'être... mais pour autant, je serai heureuse que vous achetiez ce roman, que vous le lisiez, que vous le commentiez, que vous le partagiez... parce que la littérature a besoin d'être soutenue, et que si nous continuons à lire uniquement ce que l'industrie marketing du livre nous invite à lire, nous ne serons plus "libres" d'apprécier à sa juste valeur le roman d'un auteur inconnu ou de révéler un talent lorsque l'occasion se présente...



________________________
Soleil Levant, novembre 2015

________________________

cH'bRiC à bRaC


Lire la suite…

Sophie Ally, lectrice pour le JDBN, le 13 mars 2017

« 739 pages de pur envoutement! On ne lâche pas ce livre, on le dévore. Un magnifique premier roman qui nous emmène avec l’héroïne vers la passion et le désespoir. Sentiments mélangés, dérangeants, passionnants, frustrants nous guident et nous coupent le souffle. Un vrai coup de cœur que je vous invite à découvrir au plus vite. »

haut de page